La peine du journaliste El Mahdaoui prolongée à un an

La peine du journaliste El Mahdaoui prolongée à un an

La Cour d’appel d’Al Hoceima a condamné le journaliste Hamid El Mahdaoui à un an de prison après qu’il ait été condamné à trois mois de prison par le tribunal de 1ère instance.
article image
Le directeur de publication du journal en ligne Badil.info, Hamid El Mahdaoui

La Cour d’appel d’Al Hoceima a condamné Hamid El Mahdaoui, le directeur de la publication en ligne Badil.info, à un an de prison après qu’il ait été condamné à trois mois de prison par le tribunal de première instance, le 25 juillet dernier.

Le journaliste a également été condamné à verser une amende de 20.000 dirhams, nous a indiqué son avocat Lahbib Hajji.

Hamid El Mahdaoui a été condamné selon le code pénal pour "incitation des citoyens à enfreindre la loi". "La participation à l’organisation d’une manifestation interdite", un autre chef d’accusation qui pesait sur lui, a cependant été abandonné. Il a été arrêté à Al Hoceima le 20 juillet, jour de la “grande manifestation”, interdite par le ministère de l’Intérieur.

 

All rights reserved, Doha Centre for Media Freedom 2017

Designed and developed by Media Plus Jordan