Un journaliste abattu dans le sud du Mexique

Un journaliste abattu dans le sud du Mexique

Un journaliste a été abattu jeudi par un commando dans l'Etat de Guerrero, l'un des Etats les plus violents du sud du Mexique.
article image
Le Mexicain Cecilio Pineda Brito a été tué par des hommes à moto le 2 mars à Altamirano, dans le Guerrero.

Un journaliste a été abattu jeudi par un commando dans l'Etat de Guerrero, l'un des Etats les plus violents du sud du Mexique, ont annoncé les autorités locales.

Ce journaliste, Cecilio Pineda Brito, a été criblé de balles par des inconnus alors qu'il était couché dans un hamac près d'une laverie automatique de voitures dans la localité de Ciudad Altamirano où il résidait, a annoncé le parquet de Guerrero dans un communiqué.

Cecilio Pineda travaillait dans une région du Guerrero appelée Tierra Caliente. Il était le directeur du journal local La Voz de la Tierra Caliente et ancien correspondant du quotidien national La Jornada.

Les services de secours sont arrivés sur les lieux après l'attaque du commando mais le journaliste est décédé alors qu'il recevait les premiers soins.

Cecilio Pineda avait déclaré sur les réseaux sociaux avoir reçu des menaces. En septembre 2015 il était parvenu à échapper à une attaque près de sa maison.

Il couvrait l'actualité dans la Tierra Caliente, zone de culture de marijuana et d'opium qui connaît depuis plusieurs mois une vague d'enlèvements.

L'organisation Reporters sans Frontières (RSF) a annoncé début février que le Mexique était le pays d'Amérique latine le plus dangereux pour l'exercice du journalisme, avec 99 journalistes assassinés de 2000 à 2016.

All rights reserved, Doha Centre for Media Freedom 2017

Designed and developed by Media Plus Jordan