Une journaliste indienne tuée par balles

Une journaliste indienne tuée par balles

Une journaliste indienne renommée, Gauri Lankesh, a été tuée par balles par des assaillants à moto à Bangalore, dans le sud du pays.
article image
La maison à Bangalore où la journaliste Guari Lankesh a été tuée, le 5 septembre 2017

Une journaliste indienne renommée, Gauri Lankesh, a été tuée par balles par des assaillants à moto à Bangalore, dans le sud du pays. Rédactrice en chef, elle s'opposait souvent aux nationalistes hindous.

La journaliste âgée de 55 ans ouvrait la porte d'entrée lorsque des tueurs à moto l'ont abattue, devant sa résidence, de deux balles dans la poitrine et une dans la tête, a rapporté l'agence de presse Press Trust of India (PTI). "Absolument choqué d'apprendre le meurtre de la célèbre journaliste Gauri Lankesh. Je n'ai pas de mots pour condamner ce crime odieux", a écrit sur Twitter le gouverneur Siddaramaiah.

"J'ai parlé au directeur général de la police et l'ai chargé de mener une enquête rapide et approfondie pour mener les auteurs devant la justice", a-t-il ajouté.

Journaliste renommée, Gauri Lankesh était très critique à l'encontre des nationalistes hindous. L'État méridional du Karnataka a connu récemment plusieurs meurtres de militants et d'universitaires.

Selon l'ONG Reporters sans frontières (RSF), l'Inde se classe 136e sur 180 au classement mondial de la liberté de la presse.

 

All rights reserved, Doha Centre for Media Freedom 2017

Designed and developed by Media Plus Jordan