Colombie: une journaliste tuée, victime des violences policières

Colombie: une journaliste tuée, victime des violences policières

Une animatrice de la radio Renacer, Efigenia Vásquez Astudillo (31 ans), a succombé à ses blessures dans la nuit du 8 octobre 2017 en Colombie.
article image

Une animatrice de la radio Renacer, Efigenia Vásquez Astudillo (31 ans), a succombé à ses blessures dans la nuit du 8 octobre 2017 à l'hôpital San José de Popayán, dans le sud-ouest de la Colombie.

Quelques heures plus tôt, la journaliste avait été blessée par balles alors qu’elle couvrait une intervention de la police anti-émeute colombienne (la ESMAD) contre un mouvement social des communautés indigènes, dans le département de Cauca. Deux autres manifestants ont également été blessés lors des affrontements.

L’origine des tirs qui ont coûté la vie à Efigenia Vásquez Astudillo n’a toujours pas été établie par les autorités colombiennes.

Efigenia Vásquez Astudillo est la première journaliste tuée dans le pays en 2017.

La Colombie se situe au 129ème rang au  classement mondial de la liberté de la presse  établi par RSF en 2017.

All rights reserved, Doha Centre for Media Freedom 2017

Designed and developed by Media Plus Jordan