DCMF dénonce la censure d'Al Jazeera par les autorités d'occupation israelienne

DCMF dénonce la censure d'Al Jazeera par les autorités d'occupation israelienne

Le Centre de Doha pour la Liberté des Médias dénonce la décision des forces de l'occupation Israëlienne de fermer les bureaux de la chaîne d'information Al Jazeera
article image

Le Centre de Doha pour la Liberté des Médias dénonce  la decision des forces de  l'occupation Israëlienne de fermer les bureaux de la chaîne d'information  Al Jazeera dans les territoires palestiniens occupés et de l'empêcher d'émettre. 

Le Centre considère qu’il s’agit d’une agression systématique contre la presse et la liberté d’information et d'expression, visant un black-out sur les violations menées contre le peuple palestinien.

 Le Centre de Doha pour la Liberté des Médias estime que par cette décision les autorités d'occupation s’alignent avec les Etats du blocus dirigé contre  l'État du Qatar depuis plus de deux mois, à savoir l'Arabie saoudite, les Émirats Arabes Unis , le Bahreïn et  l'Egypte, après avoir ciblé la chaine Al Jazeera. 

Le DCMF appelle tous les partenaires et les organisations internationales œuvrant pour la liberté des médias à défendre la liberté des journalistes et à contester cette décision injuste qui affecte toutes les plates-formes attachées au libre accès à l’information

 Le Centre de Doha pour la Liberté des Médias  soutient toutes les actions menées par Al Jazeera pour le suivi des procédures juridiques et judiciaires en vue de faire face à cette décision arbitraire par l’activation de tous les mécanismes locaux et internationaux possibles.

 

DCMF

All rights reserved, Doha Centre for Media Freedom 2017

Designed and developed by Media Plus Jordan