Twitter retire le statut «certifié» à plusieurs comptes d'extrême-droite américains
À la suite de plusieurs polémiques, le réseau social va changer les règles pour l'attribution de son statut «certifié», qui accorde des privilèges à certains utilisateurs.

À la suite de plusieurs polémiques, le réseau social va changer les règles pour l'attribution de son statut «certifié», qui accorde des privilèges à certains utilisateurs.

Pas d'impunité pour les célébrités. Twitter a annoncé mercredi soir de nouvelles règles pour réguler ses utilisateurs certifiés. Ce statut, symbolisé par un logo en forme d'encoche bleue, est donné par le réseau social à ses membres exerçant un métier public ou à des célébrités.

Il peut aussi s'agir de femmes ou d'hommes politiques, d'artistes, de journalistes, etc. Néanmoins, Twitter a plusieurs fois été critiqué pour avoir accordé ce statut privilégié à des personnalités très polémiques: c'est par exemple le cas de plusieurs utilisateurs se revendiquant de l'extrême droite américaine, ou de suprémacistes blancs.

Le réseau social a finalement annoncé qu'un utilisateur certifié perdrait automatiquement son badge s'il enfreignait au moins une fois les règles fixées par le réseau.

«Le processus de certification a longtemps été perçu comme une approbation [des tweets d'un utilisateur par Twitter, », a expliqué l 'entreprise dans une série de tweets.

«Nous aurions dû régler ce problème bien avant, mais nous n'en avons pas fait une priorité, comme nous aurions dû le faire».

Twitter précise travailler désormais à un nouveau système de certification des comptes. Depuis une semaine, elle a suspendu les candidatures à ce fameux statut.

 

All rights reserved, Doha Centre for Media Freedom 2017

Designed and developed by Media Plus Jordan